Fil d'Ariane

Signature

Philippe Vilain - Rencontre littéraire virtuelle : Un endroit où aller

10 Juin 2020
France

Le 10 Juin 2020 19h - Ça va débattre très fort dans une rencontre en ligne consacrée à la littérature avec Philippe Vilain qui nous présentera son essai La passion d'Orphée. 
Il sera interrogé par notre chevalier libraire Nathalie Couderce et Frédérique Deghelt sera la chef d'orchestre technique.

Si vous n'êtes pas déjà inscrit, pour rejoindre cette rencontre littéraire envoyez dès maintenant un mail à 1endroitoualler@gmail.com

Et vous pourrez également si vous le désirez à partir de votre envoi recevoir les liens de toutes nos rencontres une fois par semaine.

Vous n'avez rien à télécharger, vous cliquez sur le lien, ensuite on vous demande votre mail, c'est normal, vous serez en attente jusqu'à l'heure de la conférence. Vous avez le droit d'arriver en retard...

ATTENTION VOUS N'AVEZ RIEN A FAIRE.

VOS CAMERAS ET VOS MICROS SERONT COUPES

SEULS L'AUTEUR, ET SON INTERVIEWEUSE, SERONT VISIBLES ET ON LINE;

Vous pourrez poser vos questions en écrivant au moyen de l'onglet converser. (au milieu de l'écran en bas) vos questions seront posées par notre chevalier libraire Nathalie Couderc qui accompagne toutes nos rencontres on line Un endroit où aller.

Résumé :

Le mythe d’Orphée, poète qui échoue à ramener Eurydice des Enfers, permet à Philippe Vilain d’examiner la littérature française contemporaine. La littérature du XXIe siècle a largement abandonné la volonté créatrice, en particulier dans sa version « exofiction », où « c’est le sujet qui assure la visibilité du roman, non le projet esthétique ». Le sujet prime sur l’œuvre même, annihilant le désir de création et menant à une impersonnalité quasi-journalistique. Que signifie cette étrange passion pour le « réel », la célébrité et les faits divers ?

Sans optimisme, mais sans nostalgie, ce livre pose aussi la question de la littérature à l’heure de la culture de masse. La massification dilue la qualité dans le goût du nombre, produit des « écrivains jetables », remet en cause l’aura de la littérature, favorise les livres dont dont le sujet intéresse plutôt que le style, et ceux dont le thème a déjà plu dans le passé, et cela même si la massification permet de faire émerger de bons auteurs, de fournir un « ailleurs » au plus grand nombre et de donner à plus personnes la possibilité de publier et de s’approprier l’exercice de l’écriture.

Que représente la littérature contemporaine dans l’industrialisation de la culture ? Qu’est-ce qu’un écrivain si tout le monde écrit et si lui-même se désengage de son art ? Qu’est-ce qu’écrire si l’écriture n’est plus un enjeu poétique ?

Romancier et essayiste, Philippe Vilain est l’auteur de nombreux romans, comme Paris l&rsq