Fil d'Ariane

Naissance d'un continent
Parution : 
16 Septembre 1975

Naissance d'un continent

Il a connu autant de passeports qu'un officier de renseignements. Il parle plus de langues qu'un interprète professionnel. Il s'est toujours étonné qu'on traçât des frontières. Nulle part il n'est cher lui, car il se reconnaît partout... Représentant exemplaire de l'idée européenne, Otto de Habsbourg a voué son existence à l'unification du continent. Seul moyen, nous dit-il, de préserver la liberté des hommes, l'autonomie des régions, l'originalité des cultures. Et seule issue au désastre qui nous menace : le totalitarisme de l'Est, le matérialisme américain.

L'Histoire de l'Occident est scandée depuis un demi-millénaire par l'opposition de deux principes : le modèle centralisateur qu'incarnèrent les rois de France jusqu'à de Gaulle compris ; le modèle fédératif qui, de Charles le Téméraire à la chute des Habsbourg, lui a été constamment opposé. À cette rivalité est venue s'adjoindre celle de deux légitimités, celle du monarque centralisateur, qui est le capitaine d'un e place forte et un soldat plus qu'un juriste ; celle du souverain fédérateur, qui est un juriste avant d'être un soldat, un harmonisateur d'ethnies, le médiateur des rois, auxquels en tant qu'empereur il impose sa loi.

Cette loi qui a été enseignée à tous les princes héritiers de la Maison de Habsbourg est consignée ici : dans les pages éclatantes de sa postface, Guy de Chambure en démonte le mécanisme.
Format :
1550 x 2350 mm
Pages : 
224
EAN : 
9782246002406
17.90