Fil d'Ariane

L'homme de Marseille
Parution : 
13 Avril 2001

L'homme de Marseille

Née en 1920, Edmonde Charles-Roux a écrit de nombreux ouvrages, parmi lesquels Oublier Palerme (Grasset, prix Goncourt 1966), Elle Adrienne (Grasset, 1971), L'irrégulière ou mon itinéraire Chanel (1975), Un désir d'Orient et Nomade j'étais. Edmonde Charles-Roux, après vingt ans d'absence à Marseille, y rencontra en 1966 Gaston Defferre, qui lui remit la médaille de la Ville. Elle venait d'obtenir le prix Goncourt. Ils se virent, se plurent, se marièrent. Edmonde Charles-Roux fut aux côtés de son mari, dans tous ses combats, jusqu'à la mort de celui-ci, en mai 1986. Follement épris, Suzanne Causse et Paul Defferre se marient en 1905, dans la tradition protestante si forte entre Alès et Nîmes. Gaston Defferre naît en 1910 au mas de Bony, belle demeure construite par son grand-père Causse, près de Marsillargues. Pour Gaston, c'est l'âge d'or, les jeux de l'enfance au côté de sa mère qu'il adore, le soleil, un grand-père austère et respecté, les grandes tables familiales. Paul Defferre est avocat à Nîmes. Gaston grandit. A quinze ans, avec l'autorisation du patriarche, il participe pour la première fois à l'Abrivado, la folle course des taureaux dans la ville... Pendant ce temps, et jusqu'au seuil de la grande guerre, son père se ruine au jeu. Ses frasques lui font le plus grand tort. Peut-on faire confiance à un avocat qui aime le baccarat et les douces compagnies ? Jusqu'à la fin du conflit, Gaston vit avec sa mère, son frère et ses soeurs dans la maison louée de Grau du roi, sur la plage préférée des Nîmois. En 1930, à 20 ans, il rejoint son père qui s'est exilé à Dakar, loin des charmes et des jeux. Il travaille auprès de lui comme stagiaire, puis rentre en métropole. Comme son père il devient avocat, puis découvre l'engagement politique : il s'inscrit à la SFIO de Marseille, en 1933, vend Le Populaire à la porte des églises, écrit dans Marseille Socialiste, est élu en 1937 secrétaire de section... Il faut un livre pour conter le destin d'un tel homme : le voici. Car Defferre fut également un grand résistant, accueillit De Gaulle dans la ville libérée, fonda Le Provençal, devint maire de la cité phocéenne où il fut l'hôte des plus grands, se présenta aux élections présidentielles, fut de tous les combats du peuple de gauche. En 1981, il devint ministre de l'Intérieur de François Mitterrand. C'est là qu'il élabora la fameuse loi de décentralisation, votée en 1983. Gaston Defferre est mort en mai 1986.
Thèmes: 
Format :
270 x 370 mm
Pages : 
280
EAN : 
9782246564416
39.00