Vous êtes ici

Paul Morand

Paul Morand (1888-1976) a exercé une double carrière de diplomate et d’écrivain. Après débuts en 1921 avec la publication acclamée du recueil de nouvelles Tendres Stocks, préfacé par Marcel Proust, il est devenu un des classiques modernes de la littérature française, avec des titres tels que Lewis et Irène (1924, rééd. Les Cahiers rouges), L’Homme pressé (1941) ou Venises (1971).