Vous êtes ici
Jean-Michel Frank

Dossier d'images accompagnant la biographie de Jean-Michel Frank, Le chercheur de silence

de Laurence Benaïm

« Jean Michel Frank parle sans interruption, avec des incidentes et des parenthèses à la Proust, appelant les gens de son "milieu", par leur prénom et surnom: ex Marie Laure (vicomtesse de Noailles), Gogo (Schiaparelli), Coco (Chanel), Jef (Kessel), Bébé (Bérard), Louis (Aragon), Pierre (Drieu), Gaston (Bergery), Elsa (Triolet), Sam, Jim, Lili, Eugénia, Loli, Jo, Bob etc, ce qui ravit Ignacio Pirovano et enrage Luis Saslavsky qui interroge chaque fois (car naturellement il ignore de qui il s'agit: "Bébé, quoi? Gogo Qui ? Coco, quoi ?) »
Victoria Ocampo, lettre à Roger Caillois, août 1940, Correspondance Roger Caillois-Victoria Ocampo, Stock, 1997
 

   

Jean-Michel Frank en Claudine - DR

 

 

     

Jean-Michel Frank, cabinet en bronze et gypse patiné, vers 1935, estimé 400 000-600 0003 euros, et adjugé 3 681,500€ chez Sotheby's, collection Marcilhac, 11 mars 2014,  record mondial pour l’artiste. DR.

 

 

Jean-Michel Frank, cabinet en marqueterie de paille à motif d'éventail, vers 1925. Collection Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, vente du 23-25 février 2009, ajdugé  229,000 Euros, Christie's. ©Christie’s Images Ltd, 2017. DR.

 

Jean-Michel Frank, sur un lit d’hôpital. Photo retrouvée dans un carnet de Boris Kochno, collection particulière. D.R 

 

 

  

Un salon signé Jean Michel Frank, courtesy Comité Jean Michel Frank. DR.

 

 

   

Salon de Templeton Crocker par Jean-Michel Frank, murs tendus de parchemin, fauteuils « Confortable », table U en galuchat, lampe cristal de roche, San Francisco, années 30, Courtesy Comité Jean-Michel Frank. DR.

 

 

Jean-Michel Frank, bureau plat réalisé pour l’Institut Guerlain des Champs Elysées. Lampe en plâtre doré et tabouret ployant en chêne brossé, circa 1930. ©courtesy Galerie Anne-Sophie Duval / © Sylvain Leurent. DR.

 

 

 

Jean Cocteau , Adieu à Jean-Michel Frank, manuscrit original du texte paru dans Art et Industrie, en novembre 1945 ©Comité Jean-Michel  Frank. DR.

 

 

 

Ensemble de photographies de François Mauriac, avec notes manuscrites de Jeanne Mauriac. Son épouse note sur l’album de famille : « Printemps 1931. Le nouvel appartement  38 rue Théophile Gautier [Paris, 16ème]. (sic) : portes de paille ; salle à manger, petit salon, cabinet de travail, le salon & Jacques Mauriac ». 
Collections Jeanne François-Mauriac, numérisées par le Centre F. Mauriac de Malagar, Nouvelle-Aquitaine. Don de Jean Mauriac. DR.


 

 

 

Archives Alice Frank, Jean-Michel Frank (à gauche),  avec ses deux frères et ses cousins, courtesy Comité Jean-Michel Frank. DR.