Vous êtes ici
Parution : 
31/10/2018
Pages : 
240
Format :
140 x 205 mm
Prix : 
18.00 €
EAN : 
9782246818830

Frère courage

Genèse d'un héros
Il n’y a pas de grand homme pour son valet de chambre, assurait Hegel. Mais il est parfois des héros qui demeurent des héros, même pour leurs frères de sang. Cédric et Damien, ses deux frères cadets, ont ainsi entrepris de raconter à la première personne du pluriel leur « Arnaud ». Leur livre n’est pas une biographie exhaustive : il saisit au fil de la mémoire fraternelle et de dizaines d’épisodes dont ils furent les témoins privilégiés, et souvent les complices, la naissance et l’affirmation d’une vocation héroïque, des jeux de guerre de l’enfance aux marches dans la forêt de Brocéliande ou en Corse, de l’Aiguille du Midi au Mont-Blanc. La naissance aussi d’un soldat d’élite, chez  les parachutistes, puis au sein d’un commando de la gendarmerie appelé à n’intervenir qu’à l’étranger ou dans les DOM-TOM. Soldat d’exception que ne fascine pourtant ni les armes ni la violence.Son idéal, c’est déjà servir, défendre et protéger. Bien sûr, le héros ne se révèle tel que dans le péril, le courageux n’est pas courageux par nature mais dans l’action, le brave ne porte pas sa bravoure en bandoulière car elle n’existe qu’en actes. Et pourtant, il est possible de comprendre comment s’est forgé un homme qui a su honorer, au moment décisif, ce rendez-vous auquel toute sa vie l’avait préparé. Un héros pour qui importait plus que tout la fraternité. Celle qu’on éprouve envers ses frères, celle que lui imposait sa foi catholique (« Vous serez comme des frères ») ou son idéal maçonnique (et ses discussions avec ses autres frères, ses compagnons à l'armée et dans la gendarmerie), celle enfin de la triade républicaine au fronton des bâtiments publics. C’est pourquoi la parole de Cédric et Damien Beltrame est si précieuse et si éclairante. Elle l’est aussi parce qu’elle ne dissimule rien des moments plus difficiles, voire des échecs d’Arnaud.. Rien non plus de leurs différends, et d’une constellation familiale bouleversée où s’est forgée douloureusement sa vocation, dans l’admiration pour un grand-père lui-même ancien parachutiste en Indochine et un père haï par ses frères, dont il n’a cessé de vouloir racheter le nom et sauver l’honneur.