Vous êtes ici
Stock options
Parution : 
23/01/2002
Pages : 
196
Format :
130 x 180 mm
Prix : 
15.90 €
EAN : 
9782246625117

Stock options

Collection Pour & Contre, avec Les Echos, sous la direction de Erik Izraelewicz Philippe Jaffré a été président d'Elf-Aquitaine de 1993 à 1999. Il est actuellement Président d'Europatweb et de Zebank. Com. Laurent Mauduit, auteur chez Grasset d'un livre remarqué (La gauche imaginaire 1999), est rédacteur en chef de la section Entreprises au quotidien Le Monde. En couverture d'un hebdomadaire, le visage de Philippe Jaffré, au moment de son départ d'Elf-Aquitaine, avec ce titre : « Cet homme vaut-il 200 millions ? » Dès le lendemain, le débat sur la fiscalité de ce mode de rémunération faisait rage, malgré une gauche libérale. C'était poser, de manière caricaturale, la question de l'attribution des stock-options à un dirigeant d'entreprise. Seuls 40 000 cadres de haut niveau sont les bénéficiaires de ce mouvement qui tend à s'étendre en France. Quel en est le mécanisme ? « C'est la possiblité d'acquérir au terme d'un certain délai des actions de l'entreprise à laquelle on appartient au prix d'aujourd'hui. Si au terme du délai convenu, le cours de l'action a progressé, le bénéficiaire empochera une plus-value. Si le cours de l'action n'a pas progressé, il ne recevra rien du tout ». Inégal ? Ou, au contraire, une récompense au mérite individuel ? Au-delà du cas Jaffré , qui pour la première fois répond au procès qu'on lui a fait, non sans griffer certains (comme Jean-Marie Messier), ce débat avec Laurent Mauduit, journaliste pugnace, dresse l'état des lieux du libéralisme. C'est l'économie d'aujourd'hui expliquée à tous. Est-ce un système inégalitaire ? Sommes-nous dans la logique spéculative du « profit pour l'actionnaire » ? La fiscalité doit-elle comporter des exceptions ? Le travail précaire est-il le remède idéal au chômage ? Serait-ce la mort déclarée de l'entreprise citoyenne ? Le capitalisme anglo-saxon a-t-il définitivement gagné la partie ?