Vous êtes ici
Quand Al Qaïda parle
Parution : 
15/03/2006
Pages : 
430
Format :
140 x 225 mm
Prix : 
28.40 €
EAN : 
9782246677512

Quand Al Qaïda parle

Le monde, depuis le 11 septembre 2001, se trouve face à la monstruosité du terrorisme islamiste. Le problème urgent est de se demander avant tout ce qui se passe dans la tête de ces individus dont la plupart ne sont pas des pauvres ou des laissés pour compte. On se demande aussi combien de sortes d'individus sont impliqués. Il y en a qui sont issus des pays musulmans, d'autres sont d'origine immigrée nord-africaine, pakistanaise et même de la Corne noire d'Afrique, d'autres enfin, des convertis d'origine européenne. Il y en a des couches moyennes mais aussi, des exclus. Face à cette diversité vertigineuse de provenance et de classes sociales, il y a un moyen privilégié pour comprendre leurs motivations. Farhad Khosrokhavar a mené des entretiens exhaustifs en prison avec des membres d'Al Qaïda, mais aussi des islamistes français, de jeunes délinquants qui se réclament de l'islam et des convertis. Il nous livre le monde de la vie de ces gens qui présentent d'énormes différences entre eux, mais partagent quelques traits en commun : être prêts à mourir pour la cause sacrée d'Allah, la haine d'un Occident imaginaire, la redécouverte souvent mythique de l'islam et le sentiment de vivre dans un monde où celui-ci est en danger de mort. Sur fond d'une humiliation par procuration, ils dénoncent l'arrogance occidentale, mais expriment aussi leur propre désarroi face à un monde qui leur échappe. Ce travail montre qu'il n'existe pas une sorte de terroriste islamiste mais quatre, selon son psychisme et sa construction du sacré et du profane. Cette étude est la seule qui existe dans le monde sur la base d'entretiens librement consentis par des islamistes et des membres d'Al Qaïda en prison. Elle livre le monde imaginaire des terroristes et de ceux qui peuvent le devenir s'il n'y a pas une mobilisation contre l'intolérance, le racisme et l'abandon du monde soit à la répression pure, soit à l'angélisme total.