Vous êtes ici
Au temps des équipages
Parution : 
22/02/2017
Pages : 
240
Format :
130 x 200 mm
Prix : 
8.90 €
EAN : 
9782246812203

Au temps des équipages

Premier volume des mémoires d’Elisabeth de Gramont, Au temps des équipages a paru, pour la première fois, aux éditions Grasset en 1928. L’auteur revient sur son illustre famille, notamment sur son grand-père, proche de Louis-Philippe, puis ministre de Napoléon III. Elle relate son enfance dans un des plus beaux hôtels particuliers du XVIe arrondissement de Paris, les réceptions données par ses parents, où se croisaient les personnes les plus « gratin » de la capitale, comme la duchesse de Luynes et le baron de Rothschild, ses mois d’août à Cannes, avant que les Anglais ne prennent possession la ville.
En plus d’être le portrait d’un monde orgueilleux, frivole et exquis, destiné à disparaître bientôt, celui-là même que décrit Marcel Proust dans A La recherche du temps perdu, Au temps des équipages raconte les débuts dans la vie d’une jeune fille passionnée : ses premiers spectacles à l’Opéra Garnier, ses premiers émois littéraires, Vigny, Baudelaire, Shakespeare, son premier voyage à Londres, qu’elle adore et où elle lit, pour la première fois, Le Portrait de Dorian Gray
C’était l’époque où les sabots des chevaux résonnaient au Bois, l’époque où le duc d’Aumale recevait dans son château de Chantilly, où les valets de pied accueillaient encore les convives et montaient la garde aux perrons des maisons.  Elisabeth de Gramont nous rouvre les portes de son monde doré.